samedi 6 mai 2017

L'Afrique du Sud, le Maroc et l'Egypte au top 3 africain de l'IDE en 2016

Afrique : parts de l'IDE par zone en 2015 (infographie : EY). 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy  

JOHANNESBURG - 06/05/2017 - Le cabinet EY (Ernst & Young) a publié le classement africain des pays qui ont présenté les plus grands flux d'investissement direct étranger (IDE) en 2016. Ce classement extrait de l'étude Attractiveness Program Africa a révélé que le cru de 2016 est nettement supérieur à celui de l'année précédente. L'Afrique a connu une hausse de 31,9% du volume d'investissement en capitaux pendant cette période. La part de l'Afrique sur les flux mondiaux en IDE en 2016 est de 11,4% en 2016 contre 9,4% en 2015.


Ce classement 2016 a été dominé par cinq pays qui ont totalisé 58% de l'IDE en Afrique. On retrouve l'Afrique du Sud à la première place avec 139 projets financés. Le secteur des produits de consommation a explosé avec 41 projets financés en 2016 contre 19 en 2015. Le volume de l'IDE en Afrique du Sud a connu une croissance 6,9% sur la même période.

Le Maroc occupe la deuxième place du classement avec 81 projets financés. Le royaume chérifien est considéré comme le pays le plus attractif du continent africain par les investisseurs. Le volume de l'IDE y a connu une croissance de 46,6% et de 9,5% en nombre de projets financés. Le secteur de l'automobile au Maroc a été très performant ces dernières années, passé de 5 projets en 2014, 10 projets en 2015 et 14 projets financés en 2016. Les groupes Renault-Nissan et PSA (Peugeot-Citroën) y ont massivement investi, suivis du grand fournisseur de pièces automobiles Mecaplast-Key Plastics qui équipe ces deux constructeurs mais aussi Toyota, Ford, Fiat Chrysler, BMW, Volkswagen, Land Rover et Jaguar. Les investissements de Renault-Nissan à Tanger et de PSA à Kénitra ont généré, rien qu'en janvier et février 2017, un marché de 800 millions d'euros. Le groupe Mecaplast-Key Plastics, affichant un chiffre d'affaires de 1,2 milliards d'euros dans 21 pays, a investi sur 6,2 hectares dans la zone franche Nord-Kénitra. 

L'Egypte est à la troisième place du classement avec 79 projets financés en IDE, en hausse de 19,7% par rapport à 2015. 16 nouveaux projets dans le secteur des technologies y ont été financés par les chinois, absents de ce pays l'année précédente. 

Le Nigéria, en récession en 2016, se trouve à la quatrième. Plombée par le prix très bas du pétrole, l'économie nigériane peine à retrouver sa forme, mais le pays a engagé depuis une diversification des investissements pour enrayer la baisse de 3,8% de l'IDE en 2016.

Le Kenya, en cinquième position dans le classement, a également connu des difficultés en 2016, avec un volume d'IDE en baisse de 55,5%, et seulement 40 projets financés, en recul de 57,9%.

Le top 5 du classement présente 13,6 milliards de dollars d'IDE en Afrique en 2016. 

Le classement de l'IDE des 15 pays d'Afrique en 2016 établi par EY :

1. Afrique du Sud (139 projets)
2. Maroc (81 projets)
3. Egypte (79 projets)
4. Nigeria (51 projets)
5. Kenya (40 projets)
6. Côte d’Ivoire (34 projets)
7. Ghana (28 projets)
8. Tanzanie (22 projets)
9. Tunisie (17 projets)
10. Algérie (16 projets)
11. Ethiopie (16 projets)
12. Mozambique (15 projets)
13. Zambie (13 projets)
14. Rwanda (11 projets)
15. Sénégal (10 projets)

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives