dimanche 7 mai 2017

Madagascar : Zébu Overseas Board, pionnier depuis 20 ans du crowdfunding

Etudiants en IUT à Châtellereault, Meggy Boizumeau et Thibault Grellier rejoignent l'équipe commerciale de Zob à Madagascar. 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy  

ANTANANARIVO - 07/05/2017 - Le principe du financement participatif (crowdfunding) n'est pas nouveau à Madagascar. Si les institutions financières ont démocratisé ce système de financement ces cinq dernières années, Zébu Overseas Board (Zob), créée à Madagascar par le savoyard Stéphane Geay il y a vingt ans en tant qu'ONG, avec le photographe Eric Morand le tout premier souscripteur de Zob, était un des pionniers du crowdfunding sur la Grande Île.


Très inventif, le système de crowdfunding proposé par Zob se monnaie en zébu ou en charrette. Le déposant de Zob achète un zébu à 350 euros, une vache à 700 euros, un cochon à 150 euros ou une charrette à 800 euros, et le met à la disposition d'un paysan pour qu'il génère des résultats immédiats : accélération du travail de la terre, fumier pour l'engrais naturel, veaux et lait pour une vache, et la valeur réel du zébu si le paysan le revend à terme. L'objectif est de maintenir une stabilité sur le travail du paysan et la multiplication de ses revenus. Le souscripteur se rémunère chez Zob sur ce placement sur un taux de rendement par zébu fixé entre 4% et 5% par an sur 3 à 5 ans sur un principe de plan épargne solidarité ou plan épargne zébu (Pez).

Zob participe par ailleurs à plusieurs manifestations paysannes pour écouler les produits des bénéficiaires, généralement basés en milieu rural. A l'exemple de la dernière foire de Betafo, organisée avec succès en août 2016 sud-ouest d'Antananarivo, où Zob organise la rencontre de l'offre et de la demande, tant en participation Pez qu'en achat de produits d'agriculture et d'élevage.

Les vingt ans de Zob et le succès grandissant du crowdfunding ont ramené l'entreprise à embaucher à l'étranger pour soutenir sa croissance. Le nombre de souscriptions Pez est passé de 144 en 2015 à 230 en 2016, avec un total de 5.743 depuis sa création. Tout récemment, trois étudiants sortant de l'IUT de Châtellerault, en France, spécialisés en techniques de commercialisation, ont rejoint l'équipe de Zob à Madagascar pour soutenir cette croissance et former une équipe locale aux nouvelles techniques du crwdfunding. Il s'agit de Meggy Boizumeau, 18 ans, Thibault Grellier, 19 ans, en 1re année de techniques de commercialisation. Ces deux étudiants ont rejoint sur place Hugo Levavasseur, 20 ans, 2e année, qui était déjà opérationnel depuis le mois d'avril dernier.

La famille d'Alexandre et de Sonia Poussin, célèbres trekkers et souscripteurs chez Zob (photo Poussin / Paris Match)

Un des objectifs de la nouvelle équipe est de cibler et sensibiliser les touristes étrangers présents sur la Grande Île sur le principe de Zob. Le bénéfice est multiple : les paysans se font aider directement et se font former par l'équipe, et les touristes seront appeler à revenir à Madagascar pour revisiter leurs zébus et leurs amis paysans, tout en augmentant le nombre de touristes annuel, qui a déjà connu une hausse de 15% en 2016, à plus de 280.000 entrées, contre 244.321 enregistrés en 2015.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives