vendredi 30 juin 2017

Intégration de Madagascar à l'Afreximbank juste après l'AIIB

Après l'intégration de Madagascar à l'AIIB, celle d'Afreximbank a été approuvée cette semaine. 


par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie  


LAGOS- 30/06/2017 - Madagascar a rejoint en tant qu'Etat participant l'African Export-Import Bank (Afreximbank) le 24 juin dernier. La communication officielle de cette institution de financement du commerce continental à Lagos, a été relayée par la ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Béatrice Atallah. Cette signature engage Madagascar à prendre toutes les mesures nécessaires pour la ratification de l'Accord de la banque.

"L'adhésion de Madagascar lui donne un accès automatique à toute la palette de produits et services offerts par Afreximbank, y compris les facilités de financement du commerce, les services de financement de projets, les informations commerciales et les services de conseil. Suivant les termes de l'intégration des nouveaux pays, ces derniers sont tenus de délivrer d'abord un acte d'acceptation et d'adhésion, puis de ratifier formellement l'Accord d'intégration afin d'activer pleinement leur appartenance à la banque", a déclaré le communiqué. Afreximbank appuiera également le développement des politiques économiques locales et la mise en place de parcs industriels et de zones économiques spéciales dans le pays.

Les pays participants d'Afreximbank actuels sont : l'Angola, le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Cap-Vert, le Tchad, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, Djibouti, l'Égypte, l'Éthiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau , le Kenya et le Lesotho.

Ces derniers sont appuyés par les pays partenaires : Libéria, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, République du Congo, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie, Togo, Tunisie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.

Les États participants deviendront des actionnaires lorsqu'ils auront acquis des actions d'Afreximbank. Les actionnaires actuels, dont fait partie l'industriel nigérian Aliko Dangote, sont des entités publiques et privées divisées en plusieurs catégories. Le capital d'Afreximbank a dépassé les 4,5 milliards d'euros en 2016.

Cette adhésion à l'Afreximbank vient quelques jours après celle de l'approbation de l'intégration de Madagascar en tant que membre prospectif non régional de la Banque asiatique d'investissement dans l'infrastructure (AIIB), ce qui porte le nombre total d'adhésions à cette dernière à 80. Le pays sera officiellement intégré une fois qu'il aura complété les processus requis et déposé la première tranche de capital requis par l'AIIB.

Aucun commentaire:

N E W S

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives