dimanche 18 juin 2017

Madagascar : le japonais Sumimoto prendra le contrôle d'Ambatovy

Pour éponger son énorme dette, Sherritt International cède des actions dans Ambatovy. Sumimoto montera à 47,7% au terme du récent accord restructuré en joint-venture.


par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie


TORONTO- 18/06/2017 - Rattrapé par un niveau d'endettement trop élevé et les cours très bas des matières premières sur le marché international, Sherritt International a tenté depuis deux ans de trouver une solution financière pour la gestion du site minier d'Ambatovy à Madagascar. Après d'âpres négociations avec ses partenaires Sumimoto et Korea Resources, ces derniers vont racheter ses dettes et grimper dans le capital d'Ambatovy.


Sumitomo et Korea Resources obtiendront ainsi un intérêt plus important dans le site minier (nickel, cobalt) d'Ambatovy, à Madagascar. Cette décision a été prise dans le cadre d'un accord de restructuration de la dette du canadien Sherritt International. La participation de ce dernier dans le projet sera maintenant ramenée de 40% à 12% en échange de l'élimination de 1,4 milliard de dollars canadiens (CAD), l'équivalent de 1,02 milliard de dollars US, de dette envers Sumitomo et Korea Resources. Les trois partenaires en joint-venture à Ambatovy ont conclu cet accord de principe pour réviser la structure de leur partenariat. Sumitomo, jusqu'alors actionnaire à 32,5%, obtiendra 15,2% supplémentaires de la part de Sherritt International pour renforcer sa présence à Ambatovy à 47,7%.

TD Securities a relevé le titre Sherritt International sur le marché boursier de Toronto de "maintien" (hold) à "achat" (speculative buy) et l'action a connu une hausse à 2 dollars CAD alors qu'elle se négociait à peine à 1,5 dollar CAD avant l'accord. La tonne de nickel sur le marché se chiffre entre 8.500 dollars et 12.000 dollars depuis un an, alors qu'elle était à 52.000 dollars à l'ouverture du projet d'Ambatovy. En outre, le contrôle d'Ambatovy par Sumimoto Corporation rassure le marché, ce géant japonais du négoce de matières premières et de produits agricoles étant doté d'une capitalisation boursière de 15 milliards de dollars US, avec 800 filiales employant 65.000 personnes partout dans le monde.

En addition à ce que Tim Dobson, patron d'Ambatovy à Madagascar, a communiqué à la presse malgache, le Pdg de Sherritt International, David Pathe, a ainsi déclaré : "Après des mois de négociation, je suis ravi d'annoncer une résolution qui élimine les plus grands points d'incertitude pour Ambatovy et Sherritt. Avec cette transaction, nous supprimons la dette de 1,4 milliard de dollars CAD du bilan de Sherritt International, mais nous maintenons notre position à Ambatovy avec un intérêt réel avec 12% en tant qu'opérateur dans le projet. Nous continuons à croire qu'Ambatovy est un très beau projet rentable à long terme".

Après la signature de cet accord de restructuration de sa dette, Sherritt International restera présent à Ambatovy au moins jusqu'en 2024. Le groupe basé à Toronto poursuivra des déblocages de fonds au même niveau qu'à la fin de 2015 jusqu'au terme de l'entente. Sherritt s'est engagé à financer près de 23 millions de dollars CAD pour couvrir 12% les futurs besoins de financement à Ambatovy. Le groupe a également déclaré que les montants en fiducie non utilisés pour financer le projet seront replacés pour rembourser les prêts de la coentreprise d'une valeur de 132,3 millions de dollars CAD du 31 mars 2017 jusqu'à l'échéance de cet accord.

Dans un communiqué officiel, le groupe japonais Sumitomo a déclaré : "Avec la stabilisation du partenariat obtenue grâce à cette nouvelle restructuration, Sumitomo Corporation, en collaboration avec ses partenaires, appuiera activement Ambatovy pour maintenir son ambition mondiale sur le projet de nickel de premier ordre". La clôture de la transaction entre les partenaires dépendra de certaines approbations internes et de tiers ainsi que la légalisation obligatoire et définitive de l'accord auprès des marchés.

Sumimoto contrôlera ainsi les deux grands dépôts de nickel sur une distance de 3 km entre le dépôt Ambatovy et celui d'Analamay. Ces dépôts constituent l'une des plus grandes réserves de nickel latéritique au monde, couvrant près de 1.600 ha, avec des profondeurs comprises entre 20 et 100 mètres.

Aucun commentaire:

N E W S