jeudi 13 juillet 2017

L'outil de garantie ARIZ consolide son soutien aux PME et TPE africaines

Répartition des autorisations ARIZ dans les zones d'intervention de l'AFD, en millions d'euros. 


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Elite | Journal de l'Economie   


ANTANANARIVO- 13/07/2017 - Les Très petites entreprises (TPE) et les Petites et Moyennes Entreprises (PME) constituent l’essentiel du tissu économique en Afrique. Ces segments représentent un important potentiel de croissance et de créations d’emplois. Pour les appuyer dans leur développement, l'Agence Française de développement (AFD) a décidé de mettre en place, depuis 2000, l'instrument de partage de risque ARIZ. Il s'agit de garanties qui permettent de diminuer, en le partageant, le risque pris par les banques dans les prêts qu'elles octroient, et ainsi promouvoir l'investissement et l'entrepreneuriat. Grâce aux 483 millions d'euros issus du partenariat de l'AFD avec 80 banques et institutions financières comme la Société Générale, Attijariwafa Bank ou la BOA, plus de 2.000 entreprises et 190.000 emplois dans 34 pays des zones d'intervention de l'AFD ont été accompagnés par ARIZ depuis sa création.

Faciliter l’accès au financement des PME et des institutions de microfinance, c’est la destination de l'outil de garantie ARIZ. Son  but est de "soutenir les projets de création et de développement des TPE/PME, grâce à l’implication croissante des institutions financières dans leur financement", selon les termes de la publication de l'AFD.

Conçu comme un système gagnant-gagnant, la garantie ARIZ permet aux entreprises d'accéder aisément à un financement et, du côté des prêteurs, de réduire le risque engagé. ARIZ donne ainsi la possibilité aux PME/TPE d’augmenter leur portefeuille en améliorant leur ratio de solvabilité avec la signature de l’AFD. Toutes les entreprises privées et les institutions de microfinance locales sont éligibles à la garantie ARIZ.

L'outil de garantie ARIZ a déjà fait ses preuves en Côte d'Ivoire où il a été utilisé pour répondre à la situation économique post-crise du pays en 2008. Depuis, près de 200 entreprises représentant 5.000 emplois ont pu jouir de ce système. Le volume de garanti est évalué à près de  83 millions d'euros, facilitant ainsi l'octroi de plus de 172 millions d'euros de crédits (113 milliards de FCFA), avec cinq banques partenaires : BICICI, BOA, SGBCI, SIB et Alios Finance. 

À Madagascar, l'AFD a conclu cette année deux conventions de garantie partielle de portefeuille - GPP ARIZ" avec deux banques locales, la BNI-Madagascar le 23 juin et la BFV-Société Générale le 10 juillet. Il faut noter que dans la Grande île, les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) représentent 85% du tissu économique et constituent les principales pourvoyeuses d’emplois.

Aucun commentaire:

N E W S

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives