M a r c h é s

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation


La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be. 


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie    


NOSY-BE - 13/08/2017 - Andilana Beach Resort sera mis sous gestion par le groupe Alpitour. Cet hôtel 4 étoiles est en pleine rénovation et portera désormais le nom de "Bravo Club Andilana Beach". L'ambition d'Andrea Aiolfi, l'actuel patron d'Andilana Beach Resort qui a apporté de multiples prix internationaux à son hôtel, ne cesse ainsi de grandir, à l'image des travaux de rénovation engagés cette année sur les bâtiments en front de mer à Nosy-Be.


Andilana Beach Resort a collectionné les prix internationaux ces dernières années : Best Resort of Madagascar de 2013 à 2016, Best Family Resort sur l'Océan Indien en 2015, Best Beach Resort sur l'Océan Indien à la fin 2016. Après plusieurs formes de gouvernance, l'italien Andrea Aiolfi a réussi à mener l'hôtel vers un sommet rarement atteint à Madagascar en terme d'image et de performance.

Le groupe Alpitour, dirigé par Gabriela Burgio, a pris la décision de miser sur Nosy-Be grâce à deux paramètres capitaux : les performances d'Andilana Beach Resort et la rénovation de l'aéroport international de Fascène - Nosy-Be et l'extension de sa piste. Alpitour reprendra la gestion en intégrant dans son offre le Bravo Club Andilana Beach. A partir de la prochaine saison, l'hôtel fera partie des 5 adresses long-courrier du catalogue novembre 2017 - Avril 2018 des Bravo Clubs. Alpitour apportera de nouveaux paramètres dans sa gestion où le standard sera aligné à celui des autres Bravo Clubs : localisation, restauration, animations et activités sportives. Le Bravo Club Andilana Beach va rénover cette année les salles de bains dans 204 chambres. En outre, ses clients découvriront 8 nouvelles suites, le nouveau Beach Restaurant et la nouvelle Fashion Boutique.

Le futur résultat opérationnel du Bravo Club Andilana Beach est presque tout tracé car Alpitour est tout simplement le leader italien du tourisme. Les résultats du groupe ont connu une croissance de 17% entre 2015 et 2016 affichant un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros. Mis à part les 12 hôtels qu'il détient sous l'enseigne Voihotels, la chaine NH Hotels en Espagne, Alpitour a racheté pour 225 millions d'euros, à la puissante famille Agnelli (Groupe Fiat-Chrysler) et la société de capital risque Wise & J. Hirsch, le groupe Jumbo Tours, détenant des hôtels en Espagne, 8 hôtels en Italie et 4 hôtels à Cuba. Alpitour est également présent en France dans les centres commerciaux où il est associé aux groupe Carrefour et Leclerc.

Alpitour possède surtout un atout maître dans le tourisme : la compagnie aérienne Neos, créée en 2001 et basée à Milan. Neos opère sur 14 destinations italiennes et 36 à l'international avec une flotte de 6 Boeing 737-800 à laquelle s'ajouteront 3 Boeing 787 Dreamliner qu'elle louera à AerCap. Ces 787 Dreamliner vont remplacer progressivement les anciens Boeing 767 de 284 places. Les nouveaux Boeing 787 Dreamliner de 359 places, qui vont relier Milan à Nairobi (Kenya), Nosy-Be (Madagascar), Zanzibar (Tanzanie) et Malé (Maldives), sont mieux configurés : 28 passagers en classe Affaires et 331 en Economie. 


Business

Océan Indien

Afrique

Tech#

Economie

Story

Story
Cette sud-africaine découvre que son image a été utilisée sur des publicités dans le monde entier à son insu.