M a r c h é s

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar


Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar. 


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie   


ANTANANARIVO - 06/09/2017 - La phase décisive du plan de redressement de la compagnie Air Madagascar sera enclenchée. L’Etat malgache s’est engagé à endosser entièrement de la dette de la compagnie nationale, comme stipulée dans la Loi de finances rectificative de 2017. Cet apurement de dette prendra effet incessamment, avant la signature de l’accord final de partenariat avec son partenaire stratégique Air Austral en octobre. 

Le gouvernement malgache va ainsi apurer le solde des dettes réelles totales exigibles à 88 millions de dollars, comprenant les actifs réalisables de la compagnie ainsi que les passifs et les subventions concédées auparavant à Air Madagascar par l’Etat.


Deux ministères du gouvernement malgache y opèreront jusqu'à la signature finale (closing) avec Air Austral. Nouvellement nommé, Andriambololona Vonintsalama Sehenosoa au ministère des Finances et du Budget, et Beboarimisa Ralava au ministère des Transports et de la Météorologie, non moins ministre de tutelle d’Air Madagascar, engageront ce processus de désendettement. L’Etat, représenté par ces deux ministres, et Air Madagascar vont mettre en place une convention qui stipulera les modalités et la liste exhaustive des créances de la compagnie nationale malgache. 

Il faut noter que le choix porté par le gouvernement malgache sur Air Austral comme partenaire stratégique de la compagnie Air Madagascar a fait de la compagnie réunionnaise un actionnaire à 49% d’Air Madagascar. Confirmée à Antananarivo au mois d'août dernier par Marie Joseph Malé, Pdg d’Air Austral, sa compagnie a injecté un fonds de 40 millions de dollars. Lors de la réunion entre les deux compagnies en comité d’entreprise, les deux entités ont confirmé l’engagement des deux parties vers l’accord de partenariat définitif au mois d’octobre prochain.

Air Madagascar et Air Austral ont beaucoup à gagner sur la finalisation de cet accord pour pouvoir faire face à la concurrence sur les îles de l'Océan Indien et en Europe.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast