M a r c h é s

Base Resources Ltd : appui de la Bank of America - Merrill Lynch sur Toliara Sands

Après l'annonce de l'acquisition en cours de Toliara Sands par Base Resources Ltd, la Bank of America - Merrill Lynch a annoncé son appui à cette entreprise minière en 2018. 



Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie   


LONDRES - 05/01/2017 - La Bank of America a réaffirmé son appui à Base Resources Ltd, fournissant une impulsion institutionnelle significative sur les futures acquisitions de la société. Ce soutien institutionnel devrait stimuler la collecte de fonds en cours opérée par Base Resources.

Bank of America Merrill Lynch a racheté des actions de Base Resources après en avoir vendu avant Noël 2017. Le 22 décembre 2017, en effet, la société minière a été informée que Bank of America avait cessé d'être son actionnaire de référence. Cependant, deux des fonds appartenant à cette banque, Merrill Lynch Futures et Merrill Australia, ont porté leur participation totale à plus de 39,5 millions d'actions, soit 5,3% de participation dans Base Resources.


La vente initiale fait suite à l'annonce de l'acquisition à 75 millions de dollars du projet Toliara Sands à Madagascar. À ce moment-là, Base Resources a également révélé qu'elle prévoyait recueillir 100 millions de dollars en capitaux propres. La société minière est actuellement capitalisée à plus de 224 millions de dollars (160 millions de livres) à la Bourse de Londres. Base Resources doit acquérir le projet Toliara Sands à Madagascar dans le cadre d'une transaction qui sera financée par une offre de 100 millions de dollars pour le placement et l'attribution de droits.

Base Resources paiera 75 millions de dollars pour l'acquisition des 85% de Toliara Sands, et acquérant les 15% restant aux termes des dernières ententes financières. Fondamentalement, les permis clés sont en place, y compris le bail minier et le permis environnemental. Un processus d'acquisition de terrains prévu par la loi est en cours et devrait être finalisé à la mi-2018.

Les essais miniers et les traitements effectués à ce jour soutiennent une exploitation minière à sec (sans procédé d'injection) et un schéma de procédé techniquement simple. On peut ainsi s'attendre à ce que cette simplicité opérationnelle et la qualité élevée de l'extraction produisent un projet robuste avec un ratio élevé des revenus. L'objectif est de mettre en production Toliara Sands à la mi-2021.

Selon le courtier RFC Ambrian, "Contrairement à la plupart de ses pairs, Base Resources bénéficiera des avantages de la diversification et de la qualité des actifs et des compétences. La vie de la mine, projetée pendant au moins 30 ans à Toliara, ne sera plus un problème pour l'entreprise. Nous ne voyons aucune raison pour que l'action se négocie à un prix inférieur à celui du secteur". Cette performance boursière devrait tirer vers le haut les opérations de collecte de fonds que la Bank of America - Merrill Lynch a déjà appuyées.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast