M a r c h é s

AccorHotels a racheté le suisse Mövenpick, et accentue sa présence en Afrique et au Moyen-Orient


Avec l'acquisition de Mövenpick, AccorHotels se renforce dans le haut de gamme. 



Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie   


PARIS - 01/05/2018 - Le groupe français AccorHotels vient de mettre la main sur son concurrent suisse Mövenpick. Le marché parisien a réagi de manière positive à cette nouvelle avec un bond de l'action AccorHotels de 2,18%. AccorHotels accélère ainsi sa montée en gamme et sa présence hors de l'Europe : au Moyen-Orient et en Afrique.


Le groupe français AccorHotels a déboursé 482 millions d'euros pour racheter son concurrent suisse Mövenpick. Cette opération donne au français l'accès aux 84 hôtels détenus par Mövenpick dans 27 pays, ainsi qu'aux 42 projets d'ouverture d'hôtels jusqu'en 2021 au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique. Les hôtels de Mövenpick sont positionnés dans le haut de gamme, ce qui permet à AccorHotels de se renforcer sur ce segment très rentable, avec ses précédentes acquisitions comme Potel & Chabot, VeryChic ou encore les 50% du géant hôtelier sud-africain Mantis qui possèdent des hôtels de luxe dans plusieurs pays d'Afrique. 

AccorHotels règne déjà sur le segment middle et entrée de gamme en Europe, en Afrique et à Madagascar avec ses multiples enseignes Pullman, Ibis, Novotel, Adagio, HotelF1 et Mercure. Le groupe affiche 3.717 hôtels dans le monde au début 2017 avec 482.296 chambres et 16.000 collaborateurs (classement Hospitality 2017), dont 119 hôtels et 21.000 chambres dans 21 pays en Afrique et sur l'Océan Indien.

AccorHotels a réalisé 633 millions d'euros de chiffre d'affaires au premier trimestre 2018, en hausse de 0,6%, ainsi que la cession d'AccorInvest qui lui a permis de constituer un trésor de liquidité de 4,4 milliards d'euros.