M a r c h é s

Pétrole : TGS appuie Madagascar et l'Afrique de l'Ouest

Le DG de l'OMNIS, Voahangy Rakotobe Radarson, annonçant le futur appel à investisseurs lors d'une rencontre à Houston en septembre 2018 (photo : OilVoice)


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie | Bloomberg | Agence Ecofin


TOULOUSE - 16/09/2018 - Le norvégien TGS appuie l'OMNIS pour le lancement en novembre 2018 d'un nouvel appel à investisseurs pour des licences pétrolières à Madagascar. La société va également lancer des séries de sondages en Afrique de l'Ouest.



La société norvégienne TdGS (Tomlinson Geophysical Services Inc.) qui est spécialisée dans les services de géoscience pétrolière, notamment les sondages sismiques 3D qui permettent d"établir des données sur des zones pétrolifères. Elle connait bien l'Afrique, pour avoir assisté des pays comme Madagascar, Mauritanie, Sénégal et Guinée Bissau. Des annonces d'opérations engagent TGS dans ces zones dans les mois qui viennent.

TGS et BGP à Madagascar

TGS et BGP Inc. (filiale de China National Petroleum Corporation) annoncent leur appui à l'OMNIS (Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques) sur un nouvel appel aux investisseurs pour des licences pétrolières à Madagascar. Cet appel sera lancé lors de l'Africa Oil Week, du 5 au 9 novembre 2018.

L'exploration pétrolière à Madagascar depuis le début du 20ème siècle a permis la découverte de bassins sédimentaires riches en pétrole lourd à l'Ouest de la Grande Île, mais cette région frontalière avec le Mozambique reste relativement peu explorée. L'île partage en effet une frontière maritime avec le Mozambique, qui se trouve dans la même zone pétrolifère, où de grandes quantités de gaz naturel ont également été découvertes. Des études menées en collaboration avec TGS et BGP ont débouché sur de nouvelles données qui supposent un potentiel important de découvertes futures, à la fois offshore et onshore.

"Dans le but d’intensifier les activités d’exploration offshore, nous sommes ravis d’annoncer que l'OMNIS invitera les entités intéressées à investir à partir de novembre 2018. Nous collaborons avec TGS et BGP pour créer un environnement attractif pour l’exploration. offshore. Nous sommes convaincus que cela marquera le début d'un investissement appuyé pour le secteur pétrolier en amont à Madagascar", a affirmé Voahangy Rakotobe Radarson, directeur général de l'OMNIS.

TGS sur l'Afrique de l'Ouest

Dans la même foulée, TGS a annoncé, le lancement d'opérations de sondages sismiques 3D dans la zone offshore appelée MSGBC (Mauritanie - Sénégal - Guinée - Bissau - Conakry). Cette série de sondages couvrira une superficie de 11.135km² qui intéresse des majors comme Shell, Exxon et Petronas. 

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast