M a r c h é s

Corsair développe ses destinations américaines

En attendant sa cession par le groupe TUI, Corsair s'oriente plein ouest, intégrant Miami et en se renforçant à Montréal.


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 


SAINT-DENIS - 09/11/2018 - La compagnie Corsair a décidé de fermer les dessertes sur Dzaoudzi (Mayotte) et Antananarivo en 2019, après l'arrêt de celle de Dakar. En attendant sa cession par TUI à Intro Aviation, Corsair développe ses destinations sur le continent américain, notamment Montréal, et ouvrira une ligne sur Miami.



Annoncée en mai 2018, la cession de Corsair par le groupe TUI, son actionnaire de référence, tarde à se confirmer. Parmi les deux prétendants, une société chinoise actionnaire de Loong Airlines et le consortium Intro Aviation - Crestline, ce dernier a maintenu son offre et est entré en discussion exclusive avec TUI en septembre 2018, sur laquelle est mandatée la banque d'affaires Rothschild.

Mais TUI n'a pas attendu cette cession pour relancer sa compagnie en la connectant à d'autres destinations, notamment sur le continent américain. L'année prochaine sera l'année du changement pour Corsair. Elle a en effet décidé d'arrêter ses vols sur Antananarivo en février 2019. Après sa bataille perdue pour maintenir la desserte Antananarivo - Saint-Denis au début 2018, Corsair va tout simplement supprimer Antananarivo dans sa liste de destinations. Celle de Dzaoudzi, Mayotte, suivra également car elle ne sera plus rentable pour la compagnie sans la combinaison avec Antananarivo. Ces deux suppressions s'ajoutent ainsi à la cession des droits de trafics de la ligne Corsair entre Paris et Dakar à Air Sénégal.

Cette série de fermetures de dessertes chez Corsair est suivie par d'autres ouvertures de lignes sur le continent américain. Ainsi, Corsair a étendu ses fréquences de 5 à 7 jours par semaines à Montréal, destination étant très demandée par ses clients européens. La compagnie a également annoncé l'ouverture d'une ligne vers Miami en 2019.

Pour compenser la perte de Dakar, Corsair a rajouté deux rotations hebdomadaires en direct sur Bamako, ligne ouverte en janvier 2018, et une fréquence supplémentaire via Abidjan.

Côté appareils, Corsair annonce retirer bientôt deux Boeing 747 de sa flotte, en les remplaçant par trois Airbus A330-900 Neo.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast