M a r c h é s

Madagascar - Energie : le siège 100% solaire d'Axian

Le siège à 100% d'énergie solaire symbolise la lutte menée par le groupe Axian contre la dépendance énergétique pour un meilleur développement durable


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie | Agence Ecofin 

ANTANANARIVO- 30/11/2018 - Le groupe Axian a misé depuis des décennies sur un portefeuille d'actifs dans le secteur de l'énergie et du carburant à Madagascar. Ce portefeuille évolue progressivement dans l'énergie renouvelable et la lutte contre la dépendance énergétique, orientation couronnée par l'option 100% solaire pour son siège à Antananarivo.


Le siège du groupe Axian, dont l'actionnaire principal est la famille d'entrepreneurs Hiridjee, symbolise la récente orientation du groupe vers les sources d'énergie propres. Erigé en plein centre d'affaires à Antananarivo dans un site immobilier appartenant au groupe, le siège, conçu par l'architecte Jean Claude Dubois, abrite un système d'alimentation électrique 100% solaire pour les occupants des quatre immeubles en forme de cubes. C'est une première pour Madagascar et le groupe Axian y affiche sa volonté de rééditer cette performance sur ses prochaines constructions pour lutter contre la dépendance énergétique du pays aux énergies fossiles

Axian, crédité de 306 millions de dollar de chiffre d'affaires en 2017 et ayant investi 800 millions de dollars dans Telma - Telco SA - Télécom Réunion Mayotte - Towerco - Tigo Sénégal (télécoms), Jovena (carburant), Electricité de Madagascar -  (énergie), First Immo (immobilier) et BNI Madagascar (banque), a dans ce sens participé ces dernières années à de nombreux projets gouvernementaux, dont le plus emblématique est la centrale solaire de 20MW à Ambatolampy en joint-venture avec Green Yellow (filiale du groupe Casino) dans Green Energy Solution. Cette centrale solaire est la plus grande du pays et sera appelée à alimenter les habitants du Sud de la capitale et surtout les industries qui y sont installées, les épargnant ainsi de la dépendance au réseau de la Jirama.

Le défi pour un développement durable et la réduction d'émission de CO2 prennent ainsi une place capitale dans le groupe, qui évolue dans un pays menacé par les effets du changement climatique et en proie à une déforestation accélérée. Cette forme d'incitation vertueuse installée par Axian sera certainement suivie par d'autres industries, qui étaient victimes d'un déficit d'offres de la part de la Jirama. Cette dernière s'est engagée à de lourdes réformes pour enrayer l'équation structurelle déficitaire avec laquelle elle opère actuellement. L'Etat a en effet mis en place sa "Nouvelle politique énergétique" pour 2030, lui coûtant 2 milliards d'euros sur 12 ans, pour endiguer le déficit de la Jirama, illustré par une vente du kilowattheure produit à 36 centimes d'euros à 10 centimes d'euros. 

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast