M a r c h é s

Madagascar : une équipe d'African Daily Voice refoulée à Ivato

Une équipe de 7 journalistes d'African Daily Voice destinée à couvrir les élections présidentielles, a été refoulée à l'aéroport d'Ivato Antananarivo le 6 novembre 2018 (photo : ADV).


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 


ANTANANARIVO - 10/11/2018 - Une équipe de l'agence de presse African Daily Voice a atterri à Antananarivo dans la nuit du 6 novembre dernier pour couvrir les élections présidentielles à Madagascar. Mais la Police aux frontières à l'aéroport d'Ivato a refoulé cette équipe, qui a tout de suite regagné la France.



Venue à Madagascar pour couvrir les élections présidentielles, une équipe de l'agence de presse African Daily Voice a été refoulée par la Police aux frontières à l'aéroport d'Ivato. Cette équipe de 7 journalistes et analystes, qui atterri à Antananarivo le 6 novembre, a dû attendre une bonne heure avant d'être reconduite dans un Boeing 777 décollant pour Paris à 01h40 le 7 novembre. La Police aux frontières n'a émis aucun commentaire sur le motif de ce refoulement d'African Daily Voice, mais cette dernière a dévoilé dans un article sur son site qu'une notification datée du 25 octobre 2018 évoquant "une décision de non-admission à la frontière malagasy". African Daily Voice dénonce une pratique à l'encontre de la liberté de mouvement des journalistes dans son article.

African Daily Voice est une agence de presse panafricaine, dont le siège est à Malabo, en Guinée Equatoriale. L'agence a établi sa newsroom à Casablanca, au Maroc, et elle emploie une douzaine de bureaux correspondants en Afrique et à Madagascar.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast