M a r c h é s

Afrique : les militaires américains squattent dans les "pays de merde"

Loin d'être réduite, la présence militaire américaine en Afrique est toujours aussi importante qu'avant l'ère Trump   


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 


WASHINGTON- 05/12/2018 - Les Etats-Unis se sont exprimés sur la réduction de sa présence militaire en Afrique au début du mandat de Donald Trump. Si celui-ci a argumenté ce désengagement en traitant les nations africaines de "pays de merde", la présence militaire américaine en Afrique est toujours aussi importante qu'avant "l'ère Trump".


Boko Haram au Nigeria et au Cameroun, les pirates le long de la corne de l'Afrique, les groupes salafistes dans la zone du Sahel, ... La liste est longue et fait surtout en sorte que les Etats-Unis maintiennent le grand nombre de bases militaires en Afrique, contrairement aux déclarations d'Obama et de Trump de réduire progressivement la présence militaire en Afrique. 

Selon les informations du site The Intercept, cette présence militaire américaine est loin de se réduire. Les postes militaires et les bases militaires américaines sont éparpillées dans plusieurs zones du continent : 5 bases au Maghreb, 12 bases en Afrique de l'Ouest, 9 bases en Afrique de l'Est. Et le site The Intercept ne parle que des bases répertoriées, sans les appuis aux opérations spéciales et aux frappes de drones, qui restent des opérations secrètes.


Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast