M a r c h é s

Le lourd défi d'Orange Bank pour 2023

Orange Bank doit attendre 2023 pour trouver l'équilibre tout en finançant lourdement son déploiement en Europe 


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 

LONDRES- 02/12/2018 - L'opérateur télécoms Orange a lancé a présenté le 30 novembre dernier à Londres son service Orange Bank, lancé fin 2017. Dix ans après la mise en service d'Orange Money, l'opérateur s'engage dans un pari lourd à financer dans le service bancaire.

Orange Bank a été lancé vers la fin 2017 avec un plan précis. Le service bancaire d'Orange a acquis 100.000 clients (abonnés Orange ou non) et vient de dépasser les 200.000 clients. L'opérateur, parti dans une aventure éloignée de ses métiers d'origine, prévoit d'atteindre la rentabilité d'Orange Bank dans cinq ans, en 2023. Ce pari d'Orange pourrait lui coûter 600 millions d'euros dans ses résultats d'exploitation. 

Avant 2023, Orange Bank prévoit un déploiement progressif, commençant par l'Espagne au premier semestre 2019, puis la Pologne, la Belgique et la Slovaquie les années suivantes, avec un objectif de 500 millions de produit net bancaire. Les analystes sont pessimistes sur ce plan, car il faudra à Orange Bank atteindre sur dix ans les 2 millions de clients en France et 4 millions en Europe tout en essuyant des pertes d'exploitation successives et en affrontant une rude concurrence sur le Vieux Continent. A Londres, Orange Bank a déclaré avoir fait une perte de 98 millions en 2018 avec une contre-performance sur avril et mai.

Ce service est ainsi éloigné du succès rencontré par Orange Money, avec ses 40 millions d'abonnés dans 17 pays dont 14 millions de clients actifs en Afrique.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast