M a r c h é s

Le Qatar se retire de l'Opep en janvier 2019

Le Qatar sortira de l'Opep et accélérera la production annuelle de gaz  


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 

DOHA- 03/12/2018 - LQatar a annoncé son retrait de l'Opep à partir de janvier 2019, après 58 ans de présence dans l'organisation. Cet Emirat veut accélérer sa production de gaz et s'y appuyer pour son économie après l'embargo qui lui été imposé.



Saad al-Kaabi, ministre de l'Energie du Qatar, vient d'annoncer le retrait de son pays de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) à partir de janvier 2019. L'Emirat était présent dans cette organisation depuis 1961. Ce choix vient d'une nouvelle stratégie qui opte pour l'accélération de production de gaz au Qatar. Cet Emirat produit actuellement du gaz naturel liquéfié (GNL) à 77 millions de tonnes par an, et entend augmenter la cadence de production annuelle à 110 millions de tonnes. Saad al-Kaadi a déclaré : "Nous n'avons pas beaucoup de potentiel dans le pétrole. Nous somme très réalistes, notre potentiel réside dans le pétrole". Il a tout de même écarté toute relation entre ce retrait de l'Opep et l'embargo imposé au Qatar par l'Arabie Saoudite et ses alliés de l'Opep, les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn et l'Egypte.

Il faut savoir que le Qatar ne produit que 2% de la production globale de l'Opep. Cet Emirat sera présent à la prochaine réunion de l'Opep du 6 et 7 décembre et s'est engagé à respecter les règles des pays producteurs hors Opep.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast