M a r c h é s

Energie solaire : Green Yellow domine l'Océan Indien

La récente livraison d'un parc solaire de 16 MW sur l'île Maurice confère à Green Yellow la place de leader sur l'Océan Indien.


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie 


PORT-LOUIS - 09/02/2019 - La société française Green Yellow vient d'installer un nouveau parc de panneaux photovoltaïques à Maurice, le plus grand de l'île. Cette étape ramène la société à la place de leader dans l'océan Indien, compte tenu de ses installations récentes à la Réunion et à Madagascar.



Créée en 2007 par le groupe de distribution Casino, Green Yellow poursuit une croissance soutenue sur l'Océan Indien. Après avoir installé la plus grande ferme solaire de Madagascar en 2018, fournissant 20 MW sur 33 hectares , la société vient de livrer à Maurice un autre parc solaire de 16 MW, avec 60.000 panneaux photovoltaïques implantés sur 20 hectares. Cette installation sur l'île Maurice devrait alimenter en électricité les foyers de 6.000 individus.

Le coût de l'électricité produite par le parc de Green Yellow devrait se stabiliser à 18 € le mégawatt par heure, dix fois moins que dix ans auparavant, grâce notamment à la baisse conséquente des prix des panneaux solaires.

Cette dernière livraison sur l'île Maurice ramène la production totale de Green Yelow sur l'Océan Indien à 70 MW, ce qui lui confère la place de leader régional dans son secteur.

Il faut savoir que cette filiale du groupe Casino affiche une présence importante au Brésil, en Colombie, au Panama, au Cambodge et en Thaïlande, à part la France, l'Afrique et l'Océan Indien. Green Yellow gère au total un parc mondial dépassant un millions de mètres carrés, avec un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Inside

Inside
Loin d'être réduite, la présence militaire américaine en Afrique est toujours aussi importante qu'avant l'ère Trump