M a r c h é s

LEGISLATION


Revue MCI N°51 : le Droit du travail et l’entreprenariat à l’épreuve de la crise


Le numéro 51 de la revue de MCI pour le troisième trimestre 2010 relate plusieurs facettes du Droit de travail à Madagascar dans le contexte de crise que nous traversons. Quelques analystes y ont traité des cas précis qui reposent tout d’abord sur les principes fondamentaux du droit de travail par Herimanantsoa D. Razafiarison qui rappellent la liberté d’association, l’élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire, l’abolition du travail des enfants et de la discrimination en matière d’emploi mais surtout les principes régissant le contrat de travail.

La revue a aussi livré des réflexions sur le rôle de l’inspection du travail en temps de crise et surtout sur le fameux sujet du chômage technique. Ainsi beaucoup de points sont expliqués sur ces sujets sulfureux qui ont fait la une de plusieurs titres de presse durant la crise car il n’est plus à rappeler que ce sont les entreprises qui ont le plus souffert de cette crise. Et la dernière forme de résistance de ces entreprises pour ne pas mettre les clés sous la porte est le chômage technique. Il est pour mis à la connaissance des entrepreneurs que cette démarche est aussi régie par des lois pour équilibrer les dommages entre l’employeur et le travailleur. La revue de MCI a fait dans ce numéro une analyse comparative sur le même sujet du chômage technique mais aussi une explication sur le comité d’entreprise, partie prenant du dialogue social qui est normalement entrepris lors de décisions importantes sur la vie de l’entreprise et surtout sur les rapports entre les dirigeants et les employés. Ces recueils sont utiles pour les entreprises et les employés pour connaître les tenants et aboutissants d’une décision de chômage technique pour éviter les risques de conflits entre les deux parties, risques malheureusement non-évités sur plusieurs cas d’entreprises à Madagascar.

A part quelques conseils pratiques sur les visas de travailleurs et les visas d’affaires, les derniers points traités par la revue MCI relatent les conséquences directes de la crise sur la vie des entreprises et les recours juridiques possibles pour toutes les parties : le recouvrement de chèques impayés, la cession fiduciaire et les cliniques juridiques. Ce sont généralement des formes de conciliation pour régler des litiges qui sont nombreux en temps de crise comme on le constate.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast