mardi 10 février 2015

Surveillance bancaire : le Maroc, un modèle en Afrique selon le FMI


C’est le rapport du FMI intitulé «Opportunités des banques panafricaines et défis pour la surveillance transfrontalière » qui l’affirme. La surveillance bancaire faite sur une base consolidée est « une importante lacune » dans les pays d’origine de certaines banques panafricaines.
Mais le Maroc et l’Afrique du Sud, notamment, font exception. « Le Maroc par exemple a une politique de surveillance formellement articulée pour les banques domestiques ayant des opérations à l’étranger. La Banque centrale marocaine surveille trimestriellement les indicateurs prudenciels clés, y compris la solvabilité, l’approvisionnement et la rentabilité entre autres facteurs », relève le FMI.

Aucun commentaire:

N E W S