jeudi 22 avril 2010

INDUSTRIE

Holcim Madagascar

Deux poles de production sur l’île


Holcim Madagascar est implantée depuis plus de 50 ans à Madagascar et emploie 280 personnes à ce jour. Sur le marché malgache, la société compte deux pôles de production : une usine intégrée d’une capacité de production de 150 000 tonnes/an à Antsirabe (Ibity) et un silo d’ensachage d’une capacité de 180 000 tonnes/an situé à Toamasina. Le ciment est formé de 80% de chaux et de 20% d’argile. Il est obtenu après quatre étapes dont l’extraction des pierres dans les carrières, le mélange. Holcim qui possède le seul site de fabrication de clinker de toute la zone, fait partie de Holcim Outre-Mer qui regroupe les sociétés Holcim Réunion, Holcim (Mauritius) Ltd, Holcim Madagascar et Holcim Nouvelle Calédonie. L’année dernière, Holcim a initié une opération intitulée « Ainga vao 2009 » pour améliorer la qualité de ses produits. Auparavant, le leader malgache du ciment a constaté un vide lors du mélange du ciment avec de l’eau. Pour pallier cela, des recherches ont été effectuées et finalement, du calcaire a été ajouté à la mixture. Une nouvelle dénomination du ciment et une nouvelle couleur de l’emballage ont été faites pour faciliter la mémorisation de ces noms et couleurs. Le ciment Cem II / A 42,5 Ut est appelé Manda, Orimbato pour le Cem II /A 32,5 Ut et Lova pour le Cem II/ A 22,5 Ut. Le ciment Manda dont la couleur du sac était violette auparavant, sera désormais vendu dans un sac rouge. De même, le sac gris du ciment Orimbato sera changé en orange. Le sac vert du ciment Lova est en bleu. Avec un béton à résistance supérieure à 30 Mpa (mégapascal), Manda est à utiliser pour les grands travaux de construction. Holcim, dans sa politique de construction durable, projette de construire une école pilote faite à 100% de béton, y compris les bancs pour lutter contre la déforestation. Elle ne nécessitera ni bois ni électricité, ni climatiseur dans le but de préserver les énergies renouvelables. Son système de climatisation sera étudié par un architecte. Ce bâtiment à forte inertie thermique sera fondé à Tritriva, près de l’usine de Holcim à Ibity, dans la région Vakinankaratra. Holcim contribuera également au financement des études hydrogéologiques afin d’analyser le régime des eaux, d’étudier les manières de les maîtriser en approfondissant leurs comportements, ruissellements et les moyens de canalisation. Dans cette optique, elle compte appuyer le développement des surfaces cultivables à Antsirabe, notamment à Betafo et à Tritriva. En collaboration avec différents ministères, Holcim a ouvert une école de maçons incluant la formation sur les normes, le devis, le plan à Antananarivo puisque généralement, ceux-ci ont reçu une formation sur le tas. Elle a déjà sorti une trentaine de promotions. Les pneus déjà usés servent à la cuisson des matières premières pour la fabrication du ciment. Depuis l’année dernière, un fonds a été consacré à l’achat de filtres pour les cheminées de l’usine Holcim à Antsirabe.

Aucun commentaire:

I M M E R S I O N

Vinci consulte des fonds canadiens pour augmenter ses parts dans Aéroports de Paris

Vinci confirme ses intérêts pour augmenter ses parts (8%) dans ADP. Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie | Boursora...