vendredi 29 juillet 2011

SECURITE ROUTIERE


Efforts communs pour plus de sécurité sur nos routes

La Direction Générale de la Police Nationale lors de son atelier national de la semaine dernière a décidé de mettre en œuvre un nouveau projet de nouvelle fiche de contravention. Cette nouvelle fiche sensée combattre la corruption sera opérationnelle d’ici peu et sera collectée par les policiers de la sécurité routière en motos auprès des ceux de la circulation pour éviter qu’elles restent avec ces derniers et n’arrivent à temps dans les commissariats lors du paiement de l’amende par les contrevenus. Il est connu que c’est une grande source de corruption auprès des policiers de la circulation urbaine. D’autres efforts internes orientés surtout sur la discipline ont été annoncés par cette institution pour regagner la confiance de la population et restituer l’image de la Police Nationale en général.
De son coté, l’Institut National des Infrastructures, ININFRA, a opté pour la formation de 14 examinateurs supplémentaires pour les examens d’obtention du permis de conduire. Ces derniers vont s’ajouter aux 30 examinateurs sur tout le territoire de Madagascar pour 30.000 personnes qui prétendent à l’obtention du permis de conduire chaque année. L’ININFRA a en outre décidé que la candidature libre sera désormais refusée car la principale source de corruption dans ce secteur. Les examens seront dorénavant séparés en deux matières distinctes : la conduite pratique et l’examen théorique du code de la route.
Les associations des transporteurs urbains se sont aussi réunies cette semaine pour remettre de l’ordre chez leurs membres pour que ces derniers adhèrent aux exigences de sécurité émanant des usagers et des autorités comme la Commune Urbaine et la Police de la circulation routière. Les usagers peuvent donc s’attendre à l’application de tous ces projets qui arrivent à point nommé car ces derniers temps, les lacunes partagées entre les coopératives de transports et la Police de la circulation sont pour les usagers et les observateurs la source des désordres et d’accidents pour le transport urbain et suburbain.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives