vendredi 28 juin 2013

BNI - Crédit Agricole : vent de panique au sein de cette filiale malgache du Crédit Agricole

Mais que se passe-t-il au sein de la BNI-CA, la banque dont le Crédit Agricole est actionnaire majoritaire. Cette dernière est en train de se désengager de sa filiale de la Grande Île au profil d’un consortium.

par Hery Andriamiandra pour le Journal de l’Economie

Le consortium dénommé Indian Ocean Financial Holdings Limited composé de firmes de droit mauricien  - Bank One et Ciel Investment Limited- et de Trielite Group Limited basé aux Îles Vierges Britanniques, est en passe de racheter 51% des parts du Crédit Agricole dans BNI-CA à Madagascar. A coté, l’Etat malgache possède 32% des actions. Selon nos sources, la direction générale du Trésor a réitéré début juin « qu’une banque  de premier ordre de référence internationale pourra garantir un développement harmonieux du système financier »  et se poserait des questions sur Bank One, la banque mauricienne membre du consortium, celle-ci n’étant pas forcément une banque de référence au sein du système financier mauricien. C’est à Analakely que le nom de cette banque mauricienne a fait tiqué plus d’un au sein du Conseil d’administration de la BNI-CA. Averti de ces dissensions depuis début mai dernier, le Journal de l'Economie met en relief la position des différents protagonistes de cette saga hivernale. Au sein de la BNI-CA d’Analakely, il faut dire aussi que le nom d’un businessman local, membre du consortium, ne fait pas l’unanimité.
Selon nos sources, "le portefeuille Corporate de BNI risque de se dégrader puisque la notation de BNI par les grands groupes, les filiales et les groupes Indo-pakistanais, sera au rouge compte tenu de la présence d’un actionnaire très actifs dans plusieurs secteurs : immobilier, télécommunications et distribution d'énergie."

Plusieurs firmes internationales se posent la question "d’aller voir ailleurs", à savoir ouvrir un compte dans une autre banque concurrente ou leurs projets seraient mieux sécurisé.
De ce fait, on se frotte déjà les mains au sein de la Bank Of Africa, dont la Banque Marocaine du Commerce Extérieure est actionnaire, la BMOI filiale de BPCE, la BFV-Société Générale, BGFI Bank, pour attirer ce filon Corporate.

Le consortium, Indian Ocean Financial Holdings Limited, se montre serein mais devrait attendre la confirmation ou non de l’autorité de tutelle malgache sur cette opération dont la Commission de Supervision Bancaire et Financière aura le dernier mot.

Aucun commentaire:

N E W S