lundi 16 décembre 2013

Corsair redresse sa situation grâce à sa classe Affaires

Le revirement stratégique est accompagné d'une restriction visant une économie à travers une réduction des coûts qui commence à porter ses fruits. Plus de 14 millions d'euros ont été générés par la première phase de cette réduction. Une réduction de 15% de la capacité de Corsair a été opérée en parallèle, ce qui a permis un taux de remplissage record de 87%, à 9 de plus par rapport au dernier exercice.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Le salon Grand Large de Corsair aux Antilles
Après une année 2012 désastreuse, la compagnie aérienne française Corsair, filiale du géant mondial du tourisme TUI, semble avoir retrouvé la voie de la rentabilité. Certes, le chiffre d'affaires de 2013 est encore négatif, à 1,18 million d'euros de perte, mais le niveau est très loin du déficit de 2012, à 17,8 millions d'euros. Le redressement s'est  profilé avec un changement capital dans la stratégie de Corsair. La compagnie a enclenché un changement profond de sa flotte, changement achevé en mai 2013 avec la réception du Boeing 747-400, en version reconfigurée. Corsair fonctionne à présent avec une flotte taillée sur mesure pour son marché cible, la classe Affaires dénommée "Grand Large". Deux Airbus A330-300 neufs ont complété sa flotte et ont rendu possible ce repositionnement dans son segment cible. La classe Grand Large est servie par les salons du même nom dans les aéroports d'Orly Sud, Pointe-à-Pitre, et Fort de France, auxquels s'ajoute le dernier salon Grand Large à La Réunion.

Ce revirement stratégique est accompagné d'une restriction visant une économie à travers une réduction des coûts qui commence à porter ses fruits. Plus de 14 millions d'euros ont été générés par la première phase de cette réduction. Une réduction de 15% de la capacité de Corsair a été opérée en parallèle, ce qui a permis un taux de remplissage record de 87%, à 9 de plus par rapport au dernier exercice. "Cette stratégie de montée en gamme, à travers la flotte reconfigurée, un produit et des services repensés, et le parcours du client révisé pour une simplification et une meilleure qualité de services, a porté ses fruits", selon la direction de Corsair. Les tarifs de la compagnie restent toujours très compétitifs et agressifs malgré la montée en gamme avec un taux de ponctualité de 72%. L'île Maurice est désormais desservie trois fois par semaine sur l'aéroport de Plaisance. Corsair transporte 1,3 millions de passagers par an avec 1.220 employés.


Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S