jeudi 24 avril 2014

Malagasy Minerals finalise la vente de ses 25 % dans le projet de graphite de Molo à Madagascar

Jeannot R. pour le Journal de l'Economie
Malagasy Minerals  a finalisé la cession de sa participation de 25 % dans le projet Graphite Molo à Madagascar à Energizer Resources gérante de la joint-venture initiale pour un premier paiement de 400.000 de dollars canadiens ($ CA). La vente permettra à Malagasy Minerals de se concentrer sur ses investissements qui lui appartiennent à 100 % à la mine de Maniry.
Lors de l'exécution de la vente Energizer Resources paie à Malagasy Minerals la somme de 400.000 $ CA en espèces, émet sur les 12 prochains mois 2.500.000 actions Energizer détenus par des tierces, et émet 3.500.000 bons de souscription Energizer.
À l'issue d'une étude de faisabilité bancaire (BFS), Energizer paiera à Malagasy Minerals 700.000 $ CA en espèces et émettra 1.000.000 actions Energizer.

Au début de la production commerciale Energizer paiera à Malagasy Minerals 1.000.000 $ CA en espèces et commencera le paiement du net smelter return (NSR) qui équivaut à 1.5 % de toute la production commerciale.
Dans une transaction séparée mais parallèle, Energizer Resources a acquis de Malagasy Minerals la participation de 75 % de cette dernière dans les droits miniers non industriels du projet Green Giant à Madagascar. Cette transaction donne à Energizer Resources la pleine propriété du projet et de 100% de tous les droits sur les minéraux industriels au sein de la propriété, qui comprend 2 120 titres et totalisant 94 011 ha. La superficie réelle du dépôt Molo, actuellement exploitée, ne représente qu'environ 1 %, soit 62 ha, de cette propriété globale acquise par Energizer Resources.

Sur la superficie totale exploitée par Energizer Resources, on peut trouver environ 320 km de mines de graphite en continu, où toutes les couches de graphite étaient immédiatement visibles à la surface. Forages, d'excavations et de cartographies géologiques ont également identifié au moins six autres zones qui pourraient être des dépôts potentiels de graphite dans la région de Molo. L'accord reste soumis à l'approbation de l’indice TSX à la bourse de Toronto et de la Securities and Exchange Commission (SEC) aux États-Unis.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S