mardi 10 février 2015

Malgré les couacs, les relations stratégiques entre la France et le Maroc sont relancées

Mohamed VI et François Hollande à l'Elysée
JDE/L'Economiste
Long entretien en tête à tête le 9 février au Palais de l'Elysée entre le roi Mohammed VI  du Maroc français et le Président François Hollande. Les deux chefs d'Etat n'ont fait aucune déclaration mais dans un communiqué l'Elysée déclare que "les deux chefs d'Etat se sont réjouis que les conditions soient réunies pour une nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse entre la France et le Maroc dans tous les domaines".
Le long coup de froid diplomatique avait pesé sur la coopération sécuritaire entre les deux pays à l'heure où plusieurs milliers de Français et de Marocains ont rejoint les rangs de l'Etat islamique en Syrie et en Irak. L'Elysée assure à ce propos que " la coopération sur ce front est maintenant pleinement opérationnelle", ajoutant que les deux chefs d'Etat ont "souligné la détermination de la France et du Maroc à lutter ensemble contre le terrorisme et à coopérer pleinement dans le domaine de la sécurité."
La France et le Maroc, alliés historiques et stratégiques, marquent ainsi la fin de plus d'un an d'une brouille diplomatique liée à des "queues de comète de l'affaire Ben Barka dont nous célébrons cette année le demi-siècle" précise une source judiciaire française.

Aucun commentaire:

N E W S