mercredi 17 juin 2015

OneWeb connectera des milliards de personnes au web haut débit par satellite en 2018

Rencontre entre François Hollande, Tom Enders, président d'Airbus Group et Greg Wyler de OneWeb, photo : DR
Journal de l'Economie | Insight Desk







Cap Canaveral (Etats-Unis), 17/06/15 (journaldeleconomie.com) -- OneWeb, un groupe domicilié aux îles Anglo-Normandes, va créer une nouvelle route pour l'accès du grand public à l'Internet haut débit. Sa technologie est basée sur un réseau de 900 satellites qu'il mettra en place dans les années à venir, avec un objectif précis de 700 satellites actifs à partir de 2018. Pour ce projet très ambitieux de 1,8 milliards d'euros, OneWeb s'est adossé à des financiers et des spécialistes mondialement connus du marché des satellites.

Coté finances, pour son premier tour de table chiffré entre 1,5 et 1,8 milliards d'euros, OneWeb a fait appel au groupe Virgin du charismatique Richard Branson, toujours à l'affût de projets hors du commun. Le groupe américain Qualcomm appuiera aussi financièrement le projet de Greg Wyler, le fondateur de OneWeb.

Coté technologies, pour éviter les impairs, OneWeb a réuni "les meilleurs", selon les termes de Greg Wyler. On trouvera en effet Airbus Group à travers Airbus Defense and Space pour la construction des dix premiers satellites. L'assemblage ne se fera pas à Toulouse, mais aux Etats-Unis, dans un lieu tenu encore secret par ces promoteurs. Pour la mise en orbite, OneWeb s'appuiera sur les projets avancés de Virgin Galactic sur un petit lanceur et un vaisseau spatial dont la fabrication serait la moins chère du marché car chaque satellite pèsera moins de 150 kg.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S