vendredi 23 septembre 2016

Melnichenko à Londres : pas de grandes fortunes sans grands crimes


Le megayacht "A" de 117 mètres de l'oligarque russe Andreï Melnichenko a mouillé à Londres


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


LONDRES 20/09/2016 (journaldeleconomie.com) -- Voici le yacht "A", portant le nom le plus court du monde et lisible partout où il ira. Sa forme imitant un sous-marin fait également du "A" le navire le plus reconnaissable de sa catégorie, les megayachts. Il a mouillé sur la Tamise sous le Tower Bridge et, par sa forme, a fait grincer les dents des esprits conservateurs de la ville de Londres dont ce pont est le cœur, mais aussi, indirectement, celles des écologistes, à cause des activités de son propriétaire.


Ce yacht conçu par le designer français Philippe Starck, l'un des plus fantasques de ces dernières décennies, est long de 117 mètres et fait partie des 25 yachts les plus longs du monde. La construction du "A", confiée au chantier naval allemand Blohm + Voss, a coûté 262 millions d'euros à son propriétaire, le magnat russe du charbon Andreï Melnichenko. Ce dernier est crédité d'une fortune de 9,9 milliards d'euros, et classé par Forbes à la 139è fortune mondiale en 2016. Cet oligarque russe proche de Poutine s'est enrichi principalement dans le charbon mais aussi dans les engrais, l'énergie et la finance. Autant dire que qu'Andreï Melnichenko, à 44 ans, s'est fait un nom sur l'activité la plus polluante de la terre.

Après le succès éclair de sa propre banque MDM Group, la plus grande banque privée de Russie cédée progressivement à un autre oligarque russe, Sergueï Popov, Melnichenko crée et demeure actionnaire à 91,2% d'un leader mondial du charbon, la Siberian Coal Energy Company (SUEK). Cette société affichant 5,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires (2014) est régulièrement pointée du doigt par les écologistes, car elle fait partie de celles qui utilisent encore le charbon comme source d'énergie, alors que Melnichenko a créé une filiale, principal fournisseur d'énergie de la région, la SGK (Siberian Generating Company). Le charbon est utilisé pour le tiers de l'énergie électrique produite dans le monde, il est pourtant une énergie fossile dont la combustion à 1.400°C à l'air libre du gaz carbonique (CO2), du gaz méthane, et des dioxydes d'azote. C'est pourtant la lutte contre ces émissions qui est engagée principalement pour réduire le réchauffement climatique et la pollution de l'air et de l'eau. Il faut savoir qu'une centrale thermique à charbon rejette dans l'eau du chlore et du brome, les biocides les plus répandus, mais aussi du mercure dans l'air après les trois matières émises par combustion.
Le yacht "A", voulu par Andreï Melnichenko, ne pourrait pas effacer ses crimes écologiques, pas plus que sa cabine blindée anti-explosion, destinée à accueillir 14 invités et 42 membres d'équipage. Son amarrage sur un anneau du port de Marmaris, en Turquie, ou celui de Malte ou de Chypre, très prisés des russes, coûtera à Andreï Melnichenko en moyenne 2.000 euros par jour. Il lui faut payer au moins 75.000 euros par jour sur la Yas Marina, s'il veut assister, comme ses pairs, le Grand Prix de Formule 1 d'Abou Dhabi. La forme de ce sous-marin flottant rappelle à Londres et au monde entier qu'il n'y a souvent pas de grandes fortunes sans grands crimes. L'arrogance, l'indécence et la paranoïa mises à part.
Andreï Melnichenko et sa femme, la chanteuse serbe Aleksandra

Aucun commentaire:

N E W S