jeudi 15 décembre 2016

Paris accueille les initiatives privées qui financent Madagascar

Au fond à g, Martin Fleury, administrateur de Fadev, au fond à dr. Saïd Bourjij, directeur d'Epargne Sans Frontière, au 1er plan à g. Jean-Louis Reydellet De L'Isle de Sale, conseiller Afrique du Fidima, debout Saholy Malet (photo : Fidima)


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


PARIS 15/12/2016 - En marge de la Conférence des bailleurs de fonds de Madagascar à Paris au début du mois de décembre, une autre rencontre économique s'est déroulée dans la capitale française. Il s'agit de la troisième édition annuelle du Forum international des investisseurs à Madagascar et en Afrique (Fidima) dont la première s'est tenue il y a deux ans à Antananarivo suivies des deux éditions parisiennes.

Selon sa fondatrice Saholy Malet, "Deux hubs majeurs ont été rassemblés cette année : l’île Maurice et le Maroc". Le Forum International Des Investisseurs à Madagascar et en Afrique est en effet placé sous le haut patronage du Board Of Investment (BOI) de l’île Maurice depuis 2015. Présent à Paris, Heerun Ghurburrun du BOI a souligné : "Nous sommes tous des partenaires, et non concurrents".

Le Maroc, l’autre hub pour l’Afrique, a été largement représenté au Fidima. Le forum a par ailleurs été filmé par 2M, la deuxième chaîne nationale de télévision marocaine. Mme Izhlas Merzaq, du Centre de promotion des investissements de la région de l’Oriental (Maroc), a fait le déplacement pour le Fidima. A ses côtés, Abdelkhalek Hassini, Président du Collectif d’associations, a souligné la volonté de partager leur expérience.

Saholy Malet et son équipe, Marion Reydellet et Milena Cakic (photo : Fidima) 
Une fois de plus, le Fidima, fondé par Saholy Malet, réalisé de façon indépendante, privée et en comité sélectif, a permis des échanges et des relations d’affaires entre entités institutionnelles et privées. Les diasporas malgache, malienne, marocaine, mauricienne,tunisienne, mais aussi bulgare et serbe, ont évoqué les thématiques financières (crowdfunding, investissement solidaire, FinTech, fusions-acquisitions), et souligné l’importance d’investissements inclusifs, avec un impact sociétal. Le lendemain du forum, la fondatrice de la Plateforme collaborative « Welcoming Diasporas », a lancé, depuis le Togo, un appel à la mobilisation économique des Diasporas africaines et des Diasporas de cœur. Le forum Fidima a une fois de plus réussi à réunir au même endroit des institutions, entreprises, associations, médias, ainsi que la direction de Canal+ Afrique et de la Fondation AfricaFrance.

Aucun commentaire:

N E W S