dimanche 4 juin 2017

Madagascar - électricité : Mise en place des générateurs à huile lourde d'Aksa Power Ltd et de Symbion Power

Deux générateurs électriques de la société Aksa Power ont été transportés par cargo depuis l'île Maurice pour la société Symbion Power à Madagascar. 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANTANANARIVO- 04/06/2017 - Il y a neuf mois, nous avons évoqué sur nos colonnes la création d'une filiale mauricienne du groupe turc Aksa Energy. Cette filiale dénommée Aksa Power Ltd a été créée pour fournir à la Jirama, compagnie nationale d'électricité à Madagascar, une centrale électrique de 120 mégawatts (MW) fonctionnant avec de l'huile lourde. L'actionnaire local, non révélé à l'époque, est la société américaine Symbion Power dirigée par Paul Hinks. Elle détient 41,65% d'Aksa Power Ltd auprès du groupe Aksa Energy, majoritaire à 58,35%. Les opérations de mise en place des générateurs viennent de commencer à Madagascar. Comme il a été prévu en 2015, c'est la société Madagascar Oil qui fournira l'huile lourde à Aksa Power Ltd.


L'opération a été annoncée il y a près de deux ans par Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar. La société Symbion Power va installer à Madagascar sept centrales électriques d'une capacité totale de 180 MW réparties à Nosy-Be, Diego Suarez, Sainte-Marie, Tamatave, Manjunga et Tsimiroro. La filiale locale du groupe Symbion est codétenue avec le groupe VIMA, dont le Pdg est Zouzar Bouka. 

De g. à dr. , Paul Hinks Pdg de Symbion Power, Zouzar Bouka Pdg de du groupe VIMA et Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar.

Mais les choses ont évolué par rapport à la mise à jour des demandes réelles exprimées par la Grande Île. Antananarivo, la capitale engluée dans les coupures répétées en électricité, s'est placée en priorité absolue pour toutes les parties. Les deux générateurs destinés à fournir la capitale malgache viennent d'arriver avec son lot de contraintes techniques et logistiques.

La compagnie Volga-Dnepr Airlines a effectué une série de vols lancés en mars pour transporter les générateurs d'électricité de l'île Maurice vers Madagascar pour la centrale électrique desservant Antananarivo. Le transitaire turc Kupa Proje Tasimacilik Ve Lojistik était le responsable des expéditions sous le mandat d'Aksa Power Ltd.

Volga-Dnepr Airlines a travaillé avec ALE, expert en vols cargo, pour déterminer si les deux générateurs pesant 57 tonnes chacun pourraient être transportés dans un seul Antonov AN-124-100. Cet avion cargo russe est le second plus gros appareil de ce type après le fameux antonov AN-225 ayant transporté des générateurs d'EDF de l'île de la Réunion vers Madagascar. Selon le Pdg de Symbion Power, Paul Hinks, "Madagascar compte plus de 100 sites électriques fonctionnant principalement au diesel ou au mazout lourd, mais souffrant de l'absence d'un réseau national de distribution adéquat, le territoire étant largement plus grand que la France".

"L'énergie distribuée à Antananarivo fonctionne seulement avec du diesel en ce moment. Vous pouvez en imaginer le coût énorme. Nous allons donc construire à Tsimiroro une centrale électrique de 116 mégawatts sur le champ pétrolifère, puis installer une ligne de transmission d'environ 300 kilomètres vers Antananarivo. Le fuel lourd que nous allons acheter localement est beaucoup moins cher que le pétrole qui est maintenant importé. Nous fournirons à la Jirama à un bon tarif qui profitera au pays et aux consommateurs", a poursuivi Paul Hinks.

La société Symbion a déclaré qu'il avait signé un protocole avec le gouvernement de Madagascar pour développer sept centrales électriques sur une période de trois ans. Trois d'entre eux sont la biomasse et se basent sur de nouvelles exploitations de bambou de 1.200 hectares pour alimenter chaque motopropulseur avec des granulés de bambou. Chaque unité aura une chaîne d'approvisionnement en matières premières qui créera des emplois pour des milliers de personnes. Elle produira également de l'électricité bon marché. 

En ce qui concerne le défi dans le transport des générateurs vers Antananarivo, Vladimir Bykov, responsable du centre de planification de Volga-Dnepr Airlines, a déclaré : "À Maurice, nous avons chargé les générateurs dans l'avion à l'aide d'une grue externe, alors qu'à Madagascar, la cargaison a été déchargée directement par des remorques pour gagner du temps et faisant une économie pour nos clients. Nous avons pu compléter ces tâches en utilisant une technologie qui a été testée pour la première fois par les spécialistes de la compagnie aérienne pour la livraison de matériel pétrolier en Colombie en 1996".

Paul Hinks a ajouté qu'il est "très optimiste quant à l'avenir de l'île et de sa population". Il conclu ses propos ainsi : "J'ai été partout dans le pays et c'est un endroit incroyable avec une biodiversité incroyable et unique que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde. Avec la stabilité que nous constatons maintenant, nous pourrons certainement espérer de nouveaux investissements à destination de Madagascar les prochaines années provenant des bailleurs de fonds et de sociétés privées".

Aucun commentaire:

N E W S