M a r c h é s

France - Cyberdéfense : fuite de 2.200 noms stratégiques

Directeur de la sécurité informatique de l'Elysée, experts de l'état-major des Armées et de l'Autorité de sûreté nucléaire... 2.200 noms ont été révélés par erreur.


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie  


PARIS - 17/02/2019 - La liste des membres du Club de la Sécurité des systèmes de l'information français (Clusif) a fuité sur son site. Cette liste de 2.200 hauts responsables de ce secteur hautement stratégique pour la France a été rapidement supprimée du site de Clusif. Mais cette faille a alerté tout ce beau monde jusqu'en haut lieu.



La semaine dernière, la nouvelle a inondé la presse française. Le Clusif a été alerté par la publication du Canard Enchaîné relatant une fuite de la liste de ses membres. Cette liste hautement stratégique contient 2.200 noms d'importants hauts responsables français chargés de la sécurité des systèmes d'information : directeur de la sécurité informatique de l'Elysée, direction générale des Armées, experts de l'état-major des Armées, responsables de l'Autorité de sûreté nucléaire, experts de la Cyberdéfense française et responsables informatiques des grands groupes privés qualifiés stratégiques pour l'économie du pays...

Si le Clusif n'a pas mis beaucoup de temps à supprimer la liste mise en cause par cette fuite, cette dernière a ébranlé la confiance des autorités de la sécurité nationale. Le Clusif a déclaré qu'il s'agissait d'une "erreur humaine". Mais la révélation de cette fuite sur le Canard Enchaîné a permis de constater un certain niveau de fragilité du système de défense de la France.

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Inside

Inside
Loin d'être réduite, la présence militaire américaine en Afrique est toujours aussi importante qu'avant l'ère Trump