samedi 23 février 2013

Telma à vendre pour 500 millions de dollars

La compagnie téléphonique malgache Telma est actuellement en vente pour 379 millions de euros. Si cette opération aboutit, seule Orange n'aura pas changé d'actionnaire de référence depuis l'avènement des téléphones mobiles à Madagascar.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Croissance du marché du téléphone mobile en Afrique

La nouvelle a été annoncée par Business Week le 19 février dernier. En effet, une information financière a été émise par la maison de conseil Lazard annonçant la vente de la compagnie malgache de mobile Telma. Le chiffre annoncé de 379 millions d'euros (500 millions de dollars) aurait dû être confidentiel, mais deux personnes locales proches du dossier auraient sorti le chiffre de vente. La maison Lazard, spécialiste mondial des fusions-acquisitions, conseillera donc Telma lors de cette vente.
Le site d'information financière Bloomberg, maison mère de Business Week a édité l'information pour ses abonnés mondiaux. Les observateurs et les concurrents prédisent que le nouvel acquéreur pourrait être un groupe des Emirats Arabes Unis ou un groupe du Qatar. Dans le dossier, le groupe Telma s'arrogerait une part majoritaire de 30% sur le marché à Madagascar, avec 1,8 millions d'abonnés, et avec un bénéfice avant impôts, dépréciation et amortissement de 60,6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires annoncé par Telma est de 101,6 millions d'euros et il a investi 174,3 millions d'euros depuis 2004, comprenant 15.000km de fibre optique.
Airtel Madagascar, appartenant au groupe indien Bharti, est le champion de changement d'actionnaires, avec un coût de rebranding important, en devenant tour à tour Madacom, Zaïn et Airtel. Seul, Orange Madagascar qui appartient à France Telecom - Orange ne changera pas d'actionnaire car l'appétit des grands groupes internationaux sont croissant sur le marché africain. France Telecom a déjà mis en marche le projet "Conquête 2015" pour s'attaquer aux pays africains où seuls les groupes anglo-saxons sont présents. Le module de paiement Orange Money Afrique affiche 3 millions d'inscrits depuis sa création.


Sur le juteux marché africain, plusieurs acteurs comme Bharti, Qatar Telecom QSC ou Emirates Telecommunication Corp. ont déjà émis leur souhait d'investir massivement sur le marché du téléphone mobile en Afrique, un marché en croissance permanente et chiffré à plus de 650 millions d'abonnés en 2012 affichant 3,5% de PIB de l'Afrique, avec un volume de 41 milliards d'euros. Qatar Telecom QSC et l'Emirates Telecommunication Corp. s'affrontent d'ailleurs pour avoir le contrôle de Maroc Telecom, compagnie marocaine appartenant au groupe français Vivendi.

Aucun commentaire:

N E W S