dimanche 20 août 2017

Les médias étrangers révèlent les grosses fortunes malgaches

Seuls les magazines Forbes (édition Afrique) et l'Eco Austral (Océan Indien) ont publié des noms et un classement des fortunes professionnelles à Madagascar. 


Par Tsirisoa Rakotondravoavy | Journal de l'Economie   


ANTANANARIVO - 20/08/2017 - La culture socioéconomique qui prévaut à Madagascar fait éviter aux médias locaux d'évoquer les grandes fortunes du pays. La Grande Île étant classée parmi les plus pauvres du monde, parler de fortunes, et de leurs provenances, y reste encore tabou pour ses habitants, malgaches et étrangers résidents. Et pourtant, de grandes fortunes économiques y sont créées chaque année. Les magazines économiques Fortune, Forbes, Challenges, l'Eco Austral et Jeune Afrique sont habitués à publier ces informations et ces classements annuellement comme partout ailleurs. 

Si Jeune Afrique a présenté il y a quelques temps Ylias Akbaraly (groupe Sipromad) comme la plus grande fortune malgache, le journaliste Mfonobong Nsehe, correspondant Afrique du magazine américain Forbes, a publié une liste de 10 grandes fortunes de Madagascar enregistrant chacun un revenu professionnel de plus de 100 millions de dollars par an. La liste est dans le désordre, non-exhaustive et sans chiffres précis. Nous avons traduit ici l'article de Forbes, mais additionné des chiffres d'affaires 2016 des groupes cités, extraits du classement Top 500 de l'Eco Austral, ainsi que des dernières informations connues sur ces groupes. Il faut remarquer la contradiction dans les chiffres d'affaires ou tout simplement l'absence de chiffres pour certains noms, qui témoigne de cette culture de l'opacité dans le secteur économique à Madagascar.


Extrait du magazine Forbes

"Voici les 10 entrepreneurs malgaches millionnaires en dollars qui possèdent des entreprises qui ont un chiffre d'affaires annuel de plus de 100 millions de dollars".

Ylias Akbaraly
Sipromad, groupe diversifié, chiffre d'affaires : 160 millions d'euros

Ylias Akbaraly est le président et principal actionnaire du groupe Sipromad, l'une des plus importantes sociétés privées de Madagascar. Akbaraly affirme avoir transformé un commerce familial de produits courants que son père a fondé il y a des décennies, en un conglomérat multinational de 350 millions de dollars de revenus annuels (chiffre de Forbes) Le groupe possède maintenant des intérêts divers dans l'agro-industrie, l'aviation privée, des hôtels, une société de sécurité, une télévision payante, services publics et produits de biens de consommation.

Mamy Ravatomanga
Groupes diversifiés : Sodiat. Chiffre d'affaires : n.c

Ravatomanga, 49 ans, est le fondateur du groupe Sodiat, un conglomérat avec des intérêts divers dans l'immobilier, la construction, les transports, les hôtels Azura, et Auto Diffusion concessionnaire de Toyota, Lexus et Foton dans l'océan Indien. Ravatomanga était un conseiller de confiance de l'ancien président Andry Rajoelina.


Hassanein Hiridjee
Groupe Axian : diversifié. Chiffre d'affaires : 505,4 millions d'euros

Hassanein Hiridjee est l'actionnaire majoritaire de Axian Group, un groupe au portefeuille d'investissement qui possède des intérêts dans BNI Madagascar, l'une des plus grandes banques commerciales de l'Océan Indien. Axian possède également Telma, le 3ème réseau mobile le plus important Madagascar avec plus de 2 millions de clients et la société de distribution de carburant Jovenna.


Marc Ravalomanana
Groupe Tiko : Production laitière. Chiffre d'affaires : n.c

L'ancien président de Madagascar est également l'un des hommes d'affaires les plus prospères de l'île. Ravalomanana, qui était président jusqu'en 2009, est le fondateur du groupe Tiko, le plus grand producteur de lait frais, de yaourt et de beurre de Madagascar. La société avait des revenus de plus de 150 millions de dollars par an. Ravalomanana possède également une participation dans Tiko Air, une compagnie charter.


Naina Andriantsitohaina
Groupe Andriantsitohaina : Services financiers. Chiffre d'affaires : n.c

En 2009, Naina Andriantsitohaina, 54 ans, a pris le contrôle du groupe Andriantsitohaina fondé par son père, Jean-Charles Andriantsitohaina. Les entreprises du conglomérat comprennent la société d'imprimerie NIAG,
Prochimad distributeur de produits chimiques, des actions dans la banque commerciale BMOI (Banque Malgache de l'Océan Indien) et le groupe de presse Ultima Media.


Iqbal Rahim
Groupe Galana : raffinage et distribution pétrolière. Chiffre d'affaires : 223 millions d'euros

Iqbal Rahim a créé le groupe Galana en 1991. C'est est l'un des plus grands fournisseurs intégrés de services d'énergie en Afrique, spécialisé dans le commerce, l'expédition, le stockage en terminaux et la distribution de produits pétroliers raffinés en provenance de l'Est et du Sud de l'Afrique, ainsi que des îles de l'Océan Indien. Aux dernière nouvelles, Galana a été vendu au groupe français Rubis, présent à la Réunion et dans plusieurs pays d'Afrique.


Karim Barday
Groupe Basan : Industrie alimentaire. Chiffre d'affaires : 60 millions d'euros

Karim Barday est le patron du Groupe Basan, une des plus grandes sociétés de distribution alimentaire à Madagascar. Barday est entré dans les affaires en tant que marchand de tissus, puis a créé une tannerie. Il a élargi ses profits dans la distribution de produits de consommation tels que des biscuits et des chocolats avant de continuer à fabriquer ces produits.


Salim Ismail
Groupe Socota : diversifié sur l'Océan Indien et en France. Chiffre d'affaires consolidé : 348,2 millions d'euros

Salim Ismail est président directeur général du groupe Socota, un conglomérat plus connu dan le textile. Le père de Salim Ismail a créé l'entreprise à Madagascar en 1930 dans l'importation de tissu et a ensuite créé l'usine de tissus Cotona, l'une des plus grandes de Madagascar. Socota possède également OSO Group, dans l'aquaculture et
la distribution de fruits de mer.


Henri Fraise
Groupe Henri Fraise : diversifié. Chiffre d'affaires : 47,7 millions d'euros

Henri Fraise est le chef de la puissante famille Fraise qui possède le groupe Henri Fraise Fils & Cie, qui a été créé en 1921. Il possède les droits exclusifs de distribution à Madagascar pour les équipements John Deere, Atlas Copco et Caterpillar. Il est également présent dans la production d'électricité, les assurances, les services d'affrètement d'avions et possède l'Hôtel Carlton.


Edgard Razafindravahy
Groupe Prey : diversifié. Chiffre d'affaires : n.c

Razafindravahy, 56 ans, est le président du groupe Prey, un conglomérat qui compte aujourd'hui plus de 10 sociétés, y compris la société commerciale Sitram, l'imprimerie Ecoprim et le quotidien L'Express de Madagascar, le quotidien le plus vendu de Madagascar.

Aucun commentaire:

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols
Air Madagascar pourra accélérer son redressement et optimisera avec sa filiale Tsaradia ses opérations de vols grâce au logiciel Alexis.

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice
Signataires du programme MASE sur l'Océan Indien, Madagascar et Maurice créent une commission mixte pour leurs liens économiques

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018
Les Seychelles ont connu une hausse considérable des investissements hôteliers et des activités touristiques ces derniers mois.

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar
Vincent Jacques,fondateur de Paypite, veut cibler le marché francophone : Madagascar, Côte d'Ivoire, Sénégal et Israël

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne
L'accord entre Air Corsica et Air Austral ouvre les destinations corses aux passagers de l'Océan Indien

Sénégal : annoncé en août 2017, l'achat de Tigo a été réalisé par le trio Hiridjee, Niel et Sow

Madagascar : la République, nos différences à assumer