jeudi 28 mars 2013

Nosy Be dans le top 10 mondial des îles pour les voyageurs sur Trip Advisor 2013

TripAdvisor a publié le top 10 mondial des îles, classement fait par plus de 100 millions de voyageurs. L'île de Nosy Be est à la 9è place.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Vue aérienne sur l'île d'Ambergris Caye, Belize
Comme chaque année, Trip Advisor publie un top 10 des îles les plus appréciées par les voyageurs. La liste de l'édition 2013 vient d'être établie. Il faut savoir que ce rang découle d'un sondage et de plusieurs témoignages auprès de plus 100 millions de voyageurs inscrivant leurs expériences de voyage sur le site de Trip Advisor, dans le même esprit que les hôtels, ce qui rend le résultat non-négligeable auprès des professionnels du tourisme.
L'île de Ambergris Caye, au Bélize est classée numéro un. Ses points forts proviennent de sa localisation et de son environnement. Ambergris Cayes est en effet une plateforme de terre sèche entourant la plus grande mangrove du Belize. L'île n'est pas encore développée du point de vue infrastructure et le déplacement s'y fait en voiturettes de golf. L'île est protégée par la barrière de corail du Belize et par un cercle calcaire profond de 122m appelé le Trou Bleu où l'on peut découvrir des poissons-anges, du corail-corne d'élan, des crevettes nettoyeuses et des stalactites.

mardi 26 mars 2013

La sécurité alimentaire pour Madagascar selon la COI

En réunion à Majunga pour la sécurité alimentaire dans la zone Océan Indien du 25 au 27 mars, la COI a avancé des solutions pour l'agriculture à Madagascar.


par Tsirisoa Rakotondravoavy

Jean Claude de l'Estrac, président de la Commission de l'Océan Indien réaffirme sa volonté d'accompagner Madagascar sur le plan agricole. En août 2012, il a déjà fait la promotion de l'idée de faire de Madagascar le "grenier de l'Océan Indien" (lire notre article : http://journaldeleconomie.blogspot.com/2012/08/agriculture-madagascar.html ). Cette fois-ci, la COI a fait le déplacement à Majunga, dans la région du Boeny, second fournisseur en riz de la grande île. Pour cet évènement dans la ville-port du nord ouest de Madagascar dont le thème est " La sécurité alimentaire dans l'Indianocéanie - Investir dans la production agricole", la COI entre dans les détails du projet d'accompagnement d'agriculteurs, seule condition selon elle pour asseoir la sécurité alimentaire à Madagascar et pour fournir les îles voisines de l'Océan Indien.

lundi 25 mars 2013

Les départements d'Outre-Mer déçus par le Plan Logement présenté par François Hollande

Le récent Plan Logement présenté par le gouvernement français déçoit les DOM, notamment à la Réunion où certains volets dans les textes sont inapplicables selon les professionnels du BTP et de l'immobilier.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Cécile Duflot, ministre du Logement lors de la présentation du Plan Logement

Bernard Siriex, président de la fédération du BTP à la Réunion s'est prononcé sur le récent Plan Logement à vingt propositions présenté par le gouvernement français. Il a affirmé que les propositions s'adressent surtout à la métropole et que "le mot DOM ne se trouve dans aucun volet du plan. Seules quatre ou cinq mesures peuvent être adaptées aux DOM. On est forcément déçu." En effet, ce plan d'urgence s'adresse aux logements sociaux et prévoit de réduire la TVA de 7% à 5%, d'attribuer une aide sur les mises aux normes dans la rénovation thermique à hauteur de 1.350 euros, et de reporter l'application généralisée de nouvelles normes (Grenelle II, BBC, ...) de deux ans après le décret d'application. Le nouveau Plan Logement ne concerne pas les DOM dans la mesure où la TVA appliquée est déjà à 2,1%.

dimanche 24 mars 2013

Madagascar a encore été dégradé par AON Risk Solutions

Après le piètre rang de Madagascar pour le classement Doing Business, la grande île a encore été dégradée par l'AON Risk Solutions entre 2012 et 2013 sur le rang des pays où il faut (ou non) investir

par Tsirisoa Rakotondravoavy

L'Aon Risk Solutions veille sur les possibilités d'investissement et d'installation dans les pays considérés à risque et ce dans le but d'identifier les nouveaux pays émergents. Madagascar faisait partie de ces pays ces dernières années. Mais entre 2012 et 2013, au vu de l'impossibilité du pays à s'en sortir de la crise politique qui y sévit depuis 2009, l'Aon Risk Solutions a rendu un nouveau classement des pays qui étaient sous surveillance. Dans ce nouveau classement, Madagascar a perdu encore dans le rang car il est passé dans la catégorie des "pays à risque" où il est impossible de prévoir un investissement à long terme. Il faut savoir que Aon Risk Solutions est associé à Roubini Global Economics et la société d'assurances Lloyd's à Londres. cette dernière regroupe plus de 20 observateurs permanents des évènements politiques et économiques de tous les pays. Ces trois entités associent des groupes de réflexions pour définir les standards des nouveaux pays émergents après l'ascension économique de la Chine, du Brésil, de l'Inde, de la Russie et de l'Afrique du Sud. Ces cinq pays faisaient partie de plusieurs nations sous surveillance par Aon Risk Solutions.

jeudi 21 mars 2013

Projet de loi sur le commerce électronique

Un projet de loi est mis en route pour l'encadrement juridique, la sécurisation du commerce électronique et contre la cybercriminalité à Madagascar. 

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Face à l'explosion de l'usage d'Internet à Madagascar, les professionnels et les usagers constatent un grand vide juridique sur le commerce électronique. Souvent, ce secteur était considéré comme appartenant à une certaine élite locale à cause de l'absence de structure légale et surtout bancaire, ramenant les rares internautes à effectuer leurs transactions à l'étranger, comme sur Paypal pour la grande majorité. Et pourtant, la réalité devrait être tout autre car l'augmentation annuelle du nombres d'usagers des nouvelles technologies est de 9,8% à Madagascar. Le nombre d'usagers du téléphone mobile sur les réseaux malgaches étant de 8.665.156 en 2012, et on peine à chiffrer ceux qui utilisent l'Internet mobile avec les smartphone et les tablettes. Seul le dernier chiffre avancé par l'OMERT, Office Malgache d'Etudes et de Régulation des Télécommunications, nous donne une idée du chantier à venir : l'augmentation annuelle de la transmission de données Internet est de 31,85%.

Une nouvelle motion adoptée par la Commission Permanente de la Région

Une nouvelle motion vient d'être adoptée par la Commission Permanente de la Région Réunion sur l'économie, le tourisme et la formation professionnelle.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

L'Hôtel de Région Pierre Lagourgue

La Commission Permanente de la Région à la Réunion vient d'adopter en séance plénière le 19 mars 2013 une motion déposée le 14 mars. Cette motion concerne la mise en oeuvre d'un dispositif interministériel qui concerne l'économie, le tourisme et la formation professionnelle.

Formation professionnelle
Le dispositif contenu dans cette motion est appelé "Objectif Formation Emploi pour les jeunes décrocheurs". La population cible pour ce dispositif est celle des jeunes qui ont cessé de suivre leur scolarité, l'objectif étant de les accompagner vers une vie professionnelle après reprise de leurs études et l'obtention d'un diplôme.

lundi 18 mars 2013

Deux expositions tenues en France, où Madagascar était présent, illustrent l'inamovible force d'attraction de la grande île et de l'Océan Indien

Malgré sa situation politique, Madagascar garde sa force d'attraction qui s'illustre dans des expositions comme celle tenue en Bocage avec l'île de la Réunion et au Jardin des Plantes à Paris avec le Muséum National d'Histoire Naturelle.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

L'Océan Indien en Bocage avec Madagascar et la Réunion

Le froid et la neige n'ont pas empêché la tenue de la Foire-exposition en Bocage où les deux îles de l'Océan Indien, la Réunion et Madagascar étaient présentes portant haut les couleurs des Iles Vanille. Marius Noirault, le président de Bressuire Bocage Animation, a pu réunir pour la 65è édition 150 exposants et 80 manèges pour la fête foraine. Jérémie Gordien Ravahimanana, le consul de Madagascar à Nantes était de la partie et a su faire triompher le parfum d'exotisme et de rhum des îles sur les stands des deux îles, présentes au Bocapole jusqu'au 15 mars.

Mille et une orchidées au Jardin des Plantes à Paris

La dernière exposition sur les orchidées au Jardin des Plantes date de 1987, autant dire une éternité pour les amoureux de cette plante rare.

jeudi 14 mars 2013

Energizer met l'accélérateur sur l'exploitation du graphite de Molo

Après 15 mois d'exploration, Energizer, la société canadienne qui exploite les mines de Molo dans le sud de Madagascar, produit une analyse économique préliminaire. Verdict : Energizer accélère l'exploration pour l'exploitation industrielle et commerciale prévue en 2015.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

 Les mines de graphite de Molo ont fait l'objet de recherches intensives initiées par Energizer Resources Inc, à travers sa filiale Green Giant Graphite en 2011. En 2009, Energizer a annoncé officiellement l'exploitation du gisement de graphite de Molo. Outre son utilisation grand public pour le crayon, le graphite a connu une demande industrielle qui a explosé depuis 2012. Et pour cause, cette matière est très recherchée pour les batteries lithium-ion, qui alimentent les nouveaux véhicules électriques annoncés par les grands constructeurs comme le modèle électrique de Toyota, la Prius, troisième voiture la plus vendue au monde, mais surtout les nouvelles générations d'avion comme le Boeing 787 Dreamliner, concurrent direct de l'Airbus A350.

lundi 4 mars 2013

Sherritt annonce une perte au dernier trimestre 2012

Sherritt annonce une perte de 17,2 millions de dollar au quatrième trimestre de 2012, mais reste confiant pour 2013. 


par Tsirisoa Rakotondravoavy

Sherritt annonce une stratégie de prudence quant à l'exploitation de mines de charbon dans l'ouest du Canada. Cette position a été décidée après une année 2012 où la performance a été médiocre pour le groupe. Sherritt annonce en effet avoir fait une perte de 17,2 millions de dollar au quatrième trimestre 2012 (Q4) alors qu'il y a un an à la même période, il a fait un bénéfice de 28 millions de dollar, à 10 cents par action. Actuellement, Sherritt propose 4,3 cents par action, bien loin des 10 cents. Le directeur général David Pathe a annoncé par téléphone à des analystes être confiant en l'avenir malgré les incertitudes actuelles.

Le pilier de croissance à venir de Sherritt se trouve dans ses carrières à Ambatovy Madagascar.

N E W S